Imprimer Le mystère de la médaille d'argent

L’arbre à histoires des colos et centres de loisirs
Des + de 13 ans

Le mystère de la médaille d'argent


- Bonjour tout le monde, bienvenue à Hossegor ! Je m’appelle Bixente et je serai votre professeur de surf pour la semaine. Je vous donne rendez-vous demain matin à neuf heures, on ira essayer vos combinaisons et choisir vos planches.
Mathieu, Inès et Pietro ont le sourire aux lèvres. Non seulement c’est la première fois cet été qu’ils vont se baigner dans l’océan atlantique, mais en plus ils vont apprendre à faire du surf… cette colo va vraiment être géniale !
La route a été longue et Mathieu espère pouvoir se reposer ce soir. Le groupe de jeunes est invité à aller dans leur chambre pour s’installer avant le repas. Mathieu et Pietro décident de partager leur chambre. Une fois installés, ils invitent leur amie Inès à venir discuter, en attendant le repas.
- Je suis super contente d’être ici… Et j’ai tellement hâte de commencer les leçons de surf. J’ai entendu dire que Bixente était un champion de surf !
- Ca ne m’étonne pas, vu son look ! Les cheveux blonds qui tombent dans les yeux, la casquette, le bronzage et les lunettes de soleil… répond Pietro.
Inès et Pietro se mettent à rire bruyamment. Mathieu, lui, s’est approché de la porte et fronce les sourcils.
- Chut ! Faites moins de bruit, j’entends des gens se disputer dans le couloir !
Des voix étouffées leur parviennent à travers la porte. Ils croient reconnaître Bixente et Patricia, la responsable du centre… Bixente semble à la fois angoissé et en colère.
- …tu as dû l’oublier dans la cuisine, dit Patricia d’une voix rassurante.
- Elle était dans ma chambre ce matin, j’en suis certain ! Je ne comprends vraiment pas comment c’est possible.
- Tu dis qu’elle était posée sur la table ?
- Oui, dans la cuisine… Cette médaille, je l’ai gagnée aux Championnats d’Europe de surf de 1998 ! J’y tiens comme à la prunelle de mes yeux. Ces disparitions et apparitions commencent à m’inquiéter.
- Ces disparitions ? Ce n’est pas la première fois que ça arrive ?
- Non ! La semaine dernière, je l’ai retrouvée dans le hall… Je commence à croire que quelqu’un…
Les voix s’éloignent doucement et les trois amis ne peuvent pas entendre la suite de la conversation. Ils se regardent, intrigués…
- C’est bizarre, pourquoi cette médaille a été déplacée ? dit Inès, l’air songeur.
- Je ne sais pas… ça vous dit qu’on essaye de comprendre ce qu’il se passe ? répond Mathieu, le sourire aux lèvres.

Tamar , Agglo fun Tour (Grand Paris Sud) / Lire et faire lire (91)
le   25/08/2021 à 13:41
1 j'aime
741 lectures
Je ne sais pas. Ça vous dit qu'on essaye de comprendre ce qu'il se passe ? Répond Mathieu, le sourire aux lèvres.
Un bruit sourd ce fit entendre, une fois, puis deux.
- Mais qu'est-ce que c'est ? Demanda Inès.
Les bruits sourds furent remplacés par un rire cristallin.
– Je crois que l’on se moque de nous. Commenta Bixent.
– Je ne sais pas vous mais moi les mystères ça m'a toujours rendue nerveuse, dit Patricia effrayée.
– Du calme, la rassura Pietro, je pense qu'on a juste à faire à un petit farceur.
– Sauf que ça ne m'amuse pas moi justement. Rétorqua Bixente.
Et là, sortit de nulle part, un jeune garçon soulève une planche du sol et se révèle à la lumière du jour et à la vue de nos apprentis surfeurs.
J'aime

Les suites proposées par les jeunes auteurs :

Tamar , Agglo fun Tour (Grand Paris Sud) / Lire et faire lire (91)
le   25/08/2021 à 13:44
1 j'aime
670 lectures
Tout blond et tout confus il s'excuse.
- Je suis vraiment désolé, je voulais vraiment apprendre à faire du surf mais maman estime que je suis trop petit. Alors j'ai voulu m'amuser autrement. Mais ce n’est pas drôle si vous êtes triste parce que les blagues doivent faire rire.
- Pas de problème, je te pardonne. Répond Bixente amusé. J'irai même jusqu'à aller convaincre ta maman.
– Oh c’est trop génial !! Merci !!!!
Traînée à toute vitesse jusqu'à la plage par le petit garçons, Bixente se retrouve bientôt nez à nez face à une grande souriante. Elle dit, déjà hilare.
- Je ne sais pas pourquoi mais je parie que tu as réussi à faire des bêtises même si nous sommes en vacances.
- Ne vous inquiétez pas, dit Bixente d'une voix charmée. Je pense qu'il a fait exactement ce qu'il fallait......

Un mystère résolu et un garçon pardonné, qui sait peut-être bien même un couple formé…
Je pense qu'il ne reste plus que les vagues à dompter et je suis sûr que Mimo le petit garçon Cupidon pourra les accompagner.

Proposer une autre suite...

La taille maximum du fichier est de 2 Mo, au format jpg/png

* :
* : Renouveler

* Champs obligatoires

en partenariat avec   Logo Education Nationale fondation SNCF Partir en livre GCN